Comment garder votre chat (et les autres animaux) en sécurité durant les feux d’artifice

La Fête Nationale Suisse a lieu le 1er août chaque année : des pétards, des feux d’artifices, et des grands feux sont allumés un peu partout pour célébrer l’anniversaire de notre beau pays.

Image Pixabay

Image Pixabay

Les détonations des feux d’artifices et des pétards sont terrifiantes pour les animaux : leur ouïe, beaucoup plus sensible que la nôtre, est agressée par le bruit. Les animaux sont pris de panique et cherchent à s’enfuir, avec de grands risques de se blesser à des obstacles ou d’être tués dans un accident de circulation.

Comment garder votre chat (et les autres animaux) en sécurité pendant les feux d’artifice ?

  • Choisissez des feux d’artifices sans détonation.
  • Utilisez les feux d’artifices uniquement le jour de la manifestation.
  • Allumez les feux d’artifices dans une zone dégagée et éloignée des maisons et des fermes pour éviter tout danger d’incendie.
  • Allumez les feux d’artifice loin des étables et des écuries, et loin des pâturages où se trouvent des animaux pour éviter de les effrayer.
  • Pour les communes : construisez vos grands feux le jour de la manifestation seulement, ou protégez-les avec un petit barrage de 40 cm de haut qui sera retiré 1-2 heures avant d’allumer le feu. Ces mesures simples évitent une mort horrible à de nombreux petits animaux comme les hérissons, les souris, ou les serpents pour qui ce tas de bois représente un abri parfait.
  • Gardez vos chats et vos chiens à la maison, fenêtres fermées et rideaux tirés. Comportez-vous comme d’habitude.
  • Si votre chat se cache sous le lit ou au sommet d’une armoire, laissez-le tranquille : c’est là qu’il se sent en sécurité. N’essayez pas de le sortir de sa cachette.

Pixie hidden in the bushes

Que faire si votre chat se fait piquer par un insecte ?

Les IVNI (Insectes Volants Non Identifiés) sont irrésistibles pour des chatons joueurs ou des chasseurs comme nous : papillons, moustiques, mouches, guêpes, abeilles, bourdons, frelons, taons,…
insects
Avec le temps, nous avons appris à identifier les insectes dangereux ; cependant, beaucoup de chatons et de jeunes chats risquent de se faire piquer. L’expérience désagréable n’arrive en général qu’une fois. La plupart du temps, une piqûre d’insecte sera douloureuse mais inoffensive pour le chat. Elle peut être dangereuse si le chat se fait piquer sur la face, en particulier à la bouche, dans la gorge, ou sur le nez.

Que faire si votre chat se fait piquer par un insecte ?

Guêpes et frelons

Le venin des guêpes et des frelons est libéré sous la peau ; il contient entre autres de l’histamine, qui provoque inflammation, oedème, et douleur à l’endroit de la piqûre. Le chat montre qu’il a mal et lèche constamment l’endroit de la piqûre. Un choc anaphylactique est possible si le chat est allergique, ou s’il est victime de multiples piqûres. Le venin des guêpes est alcalin, vous pouvez tamponner l’emplacement de la piqûre avec de l’eau froide vinaigrée pour le neutraliser.

Image Thomas Bresson via Wikimedia Commons

Image Thomas Bresson via Wikimedia Commons

Abeilles et bourdons

Leur venin est similaire à celui des guêpes, et provoque les mêmes symptômes. Contrairement aux guêpes et aux frelons qui ont un dard lisse, les abeilles et les bourdons ont un dard barbelé qui reste dans la plaie. Dans la mesure du possible, ôter le dard avec une pince à épiler sans toucher le sac à venin qui y est accroché. Vous pouvez ensuite tamponner l’emplacement de la piqûre avec de l’eau froide additionnée de bicarbonate de soude pour neutraliser le venin, car le venin des abeilles est plutôt acide.

Taons et stomoxes

Leur morsure est douloureuse, et ils peuvent transmettre des virus, des bactéries, et des parasites. Il est important de désinfecter l’emplacement de la morsure.

Moustiques

Les piqûres de moustique sont irritantes mais inoffensives sous nos latitudes, et passent le plus souvent inaperçues.

Toute piqûre d’insecte dans la bouche, la gorge, ou le nez de votre chat est une urgence vétérinaire !

Zorro dans les oeillets
Pour toute piqûre dans une autre zone, surveillez attentivement votre chat. En cas de doute, contactez sans tarder votre vétérinaire : il pourra vous conseiller et vous donner si nécessaire des antihistaminiques ou des corticoïdes pour soigner votre chat.