Comment nourrir un vieux chat

This post is also available in : Anglais Allemand Italien

Avec l’âge, l’activité physique du chat diminue, et ses besoins énergétiques aussi. Une alimentation adaptée contribuera à le maintenir en bonne santé. Voici les conseils de notre ange Isis :

  • Choisir des aliments savoureux et digestes.
  • Fractionner les repas.
  • Sauf indication contraire du vétérinaire, privilégier une nourriture humide de première qualité.
  • Veiller à un apport suffisant en vitamines : C et E pour le système immunitaire et contre le vieillissement cellulaire, D pour la peau et les poils (pour que votre chat puisse synthétiser la vitamine D, l’exposer un petit moment au soleil s’il n’y va pas tout seul), et le reste de l’alphabet pour son bien-être général.
  • Veiller à un apport régulier de glucosamine et de chondroïtine pour protéger ses articulations et son appareil locomoteur (au moyen d’un complément alimentaire à base d’extrait de moule verte par exemple).
  • Toujours mettre de l’eau fraîche à disposition, et surveiller la consommation de votre vieux chat. Consulter le vétérinaire si votre chat boit plus que 100 ml / kg / jour, cela peut être dû à un problème de reins.

Si votre vieux chat maigrit sans raison apparente, il a peut-être mal aux dents, ou mal au ventre, ou ailleurs : allez chez le vétérinaire !

isis02
badge senior pet monthBlogHop_LogoBP_2014

4 réflexions au sujet de « Comment nourrir un vieux chat »

  1. Nat à Chat

    De très bons conseils.
    Il faut être attentif aux besoins des vieux chats. C’est comme ça que même très malade Iounnou a vécu longtemps.
    Bonne soirée
    Nat à Chat

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *