Comment choisir une nourriture saine pour votre chat

This post is also available in : Anglais Allemand Italien

Pixie149Il existe des centaines de marques de nourriture pour nous ; la nourriture pour chats s’achète au supermarché, dans les magasins spécialisés, ou chez le vétérinaire.
On trouve de la nourriture humide, de la nourriture sèche (croquettes), ou encore semi-humide. Les prix peuvent être multiplié par neuf entre le produit le moins cher et le plus cher.

En Europe, Nestlé Purina (Félix, Friskies, Gourmet, Vital Balance en supermarché, et Purina en magasin spécialisé par exemple) et Masterfoods (Whiskas, Kitekat, Ronron, Sheba en supermarché, et Royal Canin en magasin spécialisé) réalisent en gros 2/3 des ventes ; le reste se partage entre les marques propres aux distributeurs, Procter & Gamble (Iams), Colgate-Palmolive (Hills), et quelques rares petites entreprises indépendantes.

Comment les domestiqués peuvent-ils s’y retrouver ?

  • En faisant preuve de bon sens : la qualité a un prix. Un aliment humide contenant moins de 8% de viande et des ingrédients de basse qualité sera bon marché, mais n’aura pas pas les mêmes propriétés nutritives qu’un aliment plus cher contenant au moins 25% de viande et élaboré avec des ingrédients de bonne qualité.
  • En s’informant : vétérinaire, littérature spécialisée, sites internet spécialisés. Vous pouvez nous donner des aliments industriels, ou nous préparer vous-même nos repas (BARF ou plats cuits) ; cette dernière option nécessite cependant de bonnes connaissances en nutrition féline. Un chat est un carnivore strict, et sa nourriture doit lui apporter, en pourcentage de matière sèche : 30 à 40% de protéines, 10 à 15% de graisses, moins de 40% de glucides, ainsi que plusieurs vitamines et nutriments essentiels comme la taurine et l’arginine. Les aliments humides auront une proportion de protéines plus grande que les aliments secs.
  • En faisant le meilleur choix pour nous : votre domestiqué doit tenir compte de son budget ET de votre santé ; il doit cependant savoir qu’en économisant sur la qualité de la nourriture, il pourra peut-être se retrouver avec des frais de vétérinaire plus importants dans quelques années.

Claire a choisi de nous nourrir principalement avec des aliments humides de première qualité ; nous avons un petit peu de croquettes pour la nuit, mais elles sont aussi de première qualité. Nous vous expliquerons dans un autre article pourquoi elle a choisi cette marque d’aliments pour nous.
En attendant, voici trois livres qu’on vous recommande de lire sur le sujet de l’alimentation des animaux de compagnie ; nous ne savons pas s’il existe des traductions dans la langue de vos domestiqués.

En français :
toxic croquettes R

toxic croquettes V
En anglais :
food pets die for R

food pets die for V
En allemand :
katzen kaufen R

katzen kaufen V

Bon appétit !

8 réflexions au sujet de « Comment choisir une nourriture saine pour votre chat »

  1. doly la minette

    vos conseils sont toujours très intéressants ma mienne va certainement acheter le livre!

    je ne mange que des croquettes depuis toute petite au début c’etait des royal-canin acheté en animalerie et un jour j’ai maigri sans raison direction le véto et oh!! surprise cela venait de mon alimentation , cela fait 3 ans que je suis toujours aux royal canin mais acheté chez le véto , depuis aucun problèmes et en plus c’est moins cher qu’en animalerie !
    la clinique ou je suis suivie fais très attention aux niveaux des soins et vaccins et ne fait que l’essentiel et n’abuses pas non plus au niveau des tarifs qui sont très raisonnables ! 🙂
    doux ronrons à vous les ch’ami.es

    bisoux à vos domestiqués ♥

    Répondre
  2. Le Maître de Frimousse

    Il y a l’idéal et la triste réalité de ce bas monde…
    Il est certes des « maîtres » qui ont préparé l’arrivée du chat ou du chien chez eux comme les parents préparent l’arrivée du bébé.
    Ce n’est pas notre cas. Frimousse était totalement installé chez nous une heure après notre rencontre. Litière, nourriture… On a paré au plus pressé.
    Quand à RouXy, le chat de nos voisins, quand nous sommes arrivés ici il y a treize ans c’était un tout petit chaton et on ne se doutait pas du tout qu’il prendrait une telle place chez nous et pour nous. Ses Maîtrese lui donnaient à manger et il venait « compléter » en mangeant ce que Frimousse mangeait.
    Un an plus tard, Tigri a aussi mangé ce qu’il y avait à la maison.
    Et, comme pour les enfants, quand une habitude est prise, difficile d’en changer. Les industriels le savent bien, pour la nourriture des chats et chiens, comme pour la nourriture des humains.
    Alors, si c’était à refaire… Mais ça ne sera jamais à refaire. Il faut penser à ce que deviennent nos minets après notre… départ.

    Répondre
  3. Danielle et =^.^=

    Merci pour ces bons conseils … j’avais déjà entendu parler du livre en français … je pense que maintenant je vais le lire !
    Ici les moustachues sont aux « supposées bonnes  » croquettes avec parfois un petit extra en alimentation humide et pour Winéo un petit morceau de beurre ou de fromage qu’elle vient demander à partager avec moi 😉
    Câlins à vous les minets et bises à votre domestiquée =^.^=

    Répondre
  4. Zoé,

    Ici aussi , c’est Royal canin et un peu de pâtée . Et j’essaie de limiter les quantités Pas facile de s’y retrouver dans toutes les marques et on lit parfois des trucs qui font peur .
    Caresses aux minets et bises à la domestiquée.

    Répondre
  5. Nat à Chat

    C’est vrai que ça fait peur ce qu’il y a dans ce que l’on trouve dans les supermarchés.
    Loustiquette ne mange pas des croquettes de super qualité. Le problème c’est qu’elle est difficile et a de mauvaises habitudes.
    Hisia mange des croquettes Royal Canin pour jeune chatte stérilisée et des croquettes Holistic Almo à volonté. Et aussi des sachets rouge label Almo ou des petites boites Almo.
    Almo est une très bonne marque. C’est relativement cher, mais au moins je n’achète pas de l’eau ou que des sous produits …
    Ce soir elle a partagé le poulet bio de son papy.

    Quand on voit les cochonneries que l’on trouve dans l’alimentation industrielle humaine, il y a effectivement du soucis à se faire pour nos animaux.

    Caresses aux minous
    Nat à Chat

    Répondre
  6. Palominette

    Au fond, tu préconises d’avoir avant tout du bon sens, non? Je crains qu’il soit souvent un peu éteint chez nos zhumains, même s’ils nous aiment beaucoup, car les publicités sont bien faites et les budgets un peu serrés. Et c’est d’ailleurs valable pour leur propre nourriture. Ton rappel à la raison est donc utile, Claire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *