Aimez-vous la fondue ?

This post is also available in : Anglais Allemand Italien

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée de la Fondue au Fromage !

Qu’est-ce que la fondue ?

La fondue est un délicieux mélange de fromage fondu et de vin blanc qui se prépare dans un caquelon. Elle est décrite pour la première fois dans un manuscrit zurichois de 1699. C’est un plat typiquement suisse, mais il est également connu depuis les années 1950 en Savoie, en Franche-Comté (France), dans le Val d’Aoste et dans le Piémont (Italie), régions proches de la Suisse. Il existe plusieurs sortes de fondue, faites avec différents fromages.

Notre recette de fondue favorite est la fondue moitié-moitié :
ingredients fondue
Pour quatre personnes :

  • 1-3 gousses d’ail
  • 400 g de gruyère mûr râpé (14.1 oz) et 400 g de vacherin fribourgeois émincé (14.1 oz) OU 800 g de mélange pour fondue – (28.2 oz) : nous avons la chance d’avoir un excellent fromager dans la région qui nous prépare directement le mélange de fromages
  • 3-3 1/2 dl de vin blanc sec (1.25-1.5 US cup)
  • 3 cuillères à café rases de maïzena
  • 1 petit verre de kirsch
  • poivre
  • 800 g de pain coupé en petits cubes (28.2 oz)

pepper, bread, and fork
La fondue se prépare dans un caquelon. Frotter le caquelon avec une gousse d’ail, ou pour un goût plus prononcé, couper les gousses d’ail en deux en retirant le germe et les mettre dans le caquelon.
Commencer à faire fondre le fromage en mélangeant avec 2 cuillères de maïzena (ne pas ajouter de maïzena à cette étape si vous utilisez un mélange tout prêt car elle est déjà dedans).
Ajouter le vin blanc et porter à ébullition.
add the white wine
Délayer 1 cuillère de maïzena dans le kirsch et verser le kirsch dans le caquelon. Remuer constamment.
add the kirsch and the cornstarch
Eteindre la cuisinière, poivrer la fondue, et poser le caquelon sur un réchaud (à flamme ou électrique).
the fondue is ready
Chacun trempe alors son morceau de pain (ou de pomme de terre selon les recettes) à l’aide d’une longue fourchette à trois dents. La fourchette est ressortie avec un mouvement de rotation qui permet au fromage de ne pas retomber et de bien envelopper le pain. Le caquelon est posé sur le réchaud afin de maintenir la fondue à la bonne température.

La fondue se déguste accompagnée de vin blanc sec ou de thé chaud. Evitez d’autres boissons si vous ne voulez pas avoir l’estomac barbouillé !
drink white wine or tea with fondue
A la fin de la fondue, une croûte de fromage s’est formée au fond du caquelon. D’après Claire, c’est le meilleur ! Gratter délicatement le fond du caquelon pour la détacher et la déguster.
the crust is the best part
Avez-vous déjà eu la chance de manger de la vraie fondue ? Si oui, aimez-vous cela ?

16 réflexions au sujet de « Aimez-vous la fondue ? »

  1. jean-marc

    Merci pour cette recette qui me tente bien. je ne connaissais pas cette version mais je la garde précieusement. Oui on aime la fondue. Bien d’accord, la croûte c’est le meilleur.
    Ici il y avait dans le temps un vrai restau qui faisait de la vraie fondue artisanale, un délice
    Depuis c’est une chaîne qui a pris la place et ça n’a plus rien à voir
    Caresses les amis et bonne journée

    Répondre
  2. frimousse

    Mon Maître commente :
    « Bonjour !
    D’abord à propos de « gruyère », il est vrai que LE gruyère, c’est le gruyère suisse. Mais en français de France, ou plus exactement en français de la région Rhône-Alpes, « gruyère » est devenu un terme générique qui comprend : le gruyère suisse, le beaufort, le comté, le gruyère de Savoie, l’emmenthal etc. Quand il est râpé, pour beaucoup de Français hors de la région ça s’appelle du « fromage râpé » et on trouve dans les supermarchés du « gruyère est-central » qui peut éventuellement être utilisé pour remplacer les patins de freins des vélos quand ils sont usés… Je pense que les suisses ont (ou auraient) tort de prendre ombrage quand on utilise le terme générique « gruyère ». Ils devraient plutôt considérer que c’est un hommage à leur « gruyère », le vrai.
    Pour les fromages utilisés, ou les mélanges, il est évident que le goût de la fondue est très très dépendant du fromage. Chacun ses goûts mais il est plaisant de varier. À Annecy il y a un restaurant dans la vieille ville (le Fréti) qui propose des fondues au vacherin fribourgeois, au gruyère suisse, au comté, etc. (Ils proposent certains fon dues avec des ceps, et autres ingrédients. Je ne suis pas un fan.) À Gruyère nous avons mangé une excellente fondue au fromage de chèvre. Elle se mange tiède en versant la fondue sur des pommes de terre. Elle n’est pas faite avec du vin blanc mais… de l’eau. En Valais nous avons mangé un fondue à la tomate, qui se mange également avec des pommes de terre. Curieux, nous avons essayé. Mais c’est pas top.
    Maintenant, pour faire la fondue, il va falloir que j’essaye la manière Claire. Car moi je frotte le caquelon avec de l’ail aussi et après je commence à faire chauffer le vin blanc. Dès qu’il frémit je commence à mettre le gruyère râpé en tournant sans cesse. Je mets un peu de kirsch si j’en ai mais j’oublie souvent. Quand la fondue est bonne on la mange pareil avec des morceaux de pain sec. Je ne mets pas de maizena. Dans le caquelon est presque vide, souvent on casse un œuf, on « touille » et on jette dans le caquelon des morceaux de pain. Et à la cuillère on sert.
    Bon appétit !
    (Et qui se farcit la vaisselle du caquelon et des fourchettes ?) »

    Répondre
  3. The Swiss Cats

    Il y a tellement de sortes de délicieuses fondues ! On ne connaissait pas le truc de l’oeuf, il faudra aussi qu’on essaie ta recette au Comté, Frimousse. Pour la vaisselle, Claire remplit l’évier avec de l’eau très chaud savonneuse et met tout dedans. Elle laisse tremper un moment, et ça se nettoie très facilement après. Tu peux faire la même chose avec le matériel pour la raclette. Ronrons

    Répondre
    1. frimousse

      Mon Maître te remercie pour le truc de la vaisselle.
      Faut diire que mon Maître a une « certaine » expérience des vaissellles de fondue. Son premier boulot, un job d’été, c’était plongeur dans un refuge de montagne sans eau courante, sans eau chaude, bien sûr, sans électricité. Pendant un mois; Il avait..; 17 ans.
      Mes Maîtres, les fondues, y mangeraient que ça ! Ils aiment toutes les sortes et varier.
      Le fondue de chèvre à Gruyère, le jour de la fête nationale suisse en 2014,, ils en gardent un excellent souvenir. Arrosée de vin suisse…
      Mais ils nous avaient laissé seuls à la maison, moi, Frimousse, et mon copain RouXy…

      Répondre
  4. Zoé

    J’aimais bien mais c’était…avant d’être végétalienne . Tu me fais envie , faudrait que je voies avec du fromage végan .
    Caresses les ti-muzos et bises Claire

    Répondre
    1. frimousse

      D’après mon Maître, c’est là le vrai changement quand on devient végétalien (et dans une moindre mesure végétarien). Il faut ROMPRE avec toutes les habitudes culinaires.
      « Manger une fondue avec les amis c’est convivial. S’exclure est un problème réel. Un peu comme les juifs intégristes qui ne mangent que la nourriture qu’ils ont préparée, dans la vaisselle qu’ils ont lavée…
      Nous avons dans la famille une petite fille dont la maman est musulmane. Les parents ont divorcé. Mais la maman interdit à sa fille quand elle vient chez nous de manger tout ce qui POURRAIT contenir du porc ou de la viande non hallal. Et pourtant on ne se permettrait pas de faire manger du porc à cette petite fille ! Je ne dis surtout pas qu’il ne faut pas être végétalien ! Mais je dis que dans une société où, et pour de nombreuses années encore, la quasi totalité des gens ne sont pas végétaliens, ce n’est pas facile. »

      Répondre
  5. Nat à Chat

    Notre humaine elle a mangé une fois de la fondue à Annecy. Elle n’a pas été convaincue.
    En fait elle ne connait pas de gens qui font de la fondue. Peut être parce que l’on habite le sud.
    Avant elle habitait Paris, mais à la maison personne n’a jamais fait de fondue. Et puis de toutes les façons il parait que les migraineux se méfient de l’alcool même dans la cuisine. Pourtant elle aime beaucoup le gruyère et le comté.
    Moi je goutterais bien. J’adore le fromage…
    Ronrons
    Hisia

    PS humain : Le coup de végétariens ou végétaliens non conviviaux me fait mourir de rire ou pleurer. Comme si la convivialité impliquait de manger …. du cadavre animal. Une vue de l’esprit d’un autre siècle fort heureusement. Narrow minded comme me l’expliquait l’autre jour ma soeur. A San Francisco c’est la chose la plus normale du monde.
    Désolée de sembler prendre ça à coeur, mais ça fait 30 ans que je suis VG et en 30 ans qu’est ce que j’ai pu en entendre … comme absurdités. Ca énerve.
    Je sais que polémiquer sur le blog de quelqu’un d’autre ce n’est pas polie … promis je ne le ferais plus !

    Répondre
    1. frimousse

       » Le coup de végétariens ou végétaliens non conviviaux me fait mourir de rire ou pleurer. Comme si la convivialité impliquait de manger …. du cadavre animal. »
      Bon, d’accord. Mon Maître il retire le mot « convivial » – il ne savait pas qu’il fallait peser ses mots en écrivant ici. Mais ça ne résout pas le problème.
      Mon Maître : « Je suis invité chez des amis à diner. Dois-je leur dire que j’accepte l’invitation à condition qu’il ne me fasse pas manger de la viande – pardon ! du cadavre animal ? Nat à Chat, j’apprécierais votre réponse. Merci par avance. »

      Répondre
  6. chadappart

    je ne mange plus de fondue car plus droit au fromage et je n’aime plus le fromage. Les bonnes fondues étaient celles que je mangeais petiote et en colonies de vacances. C’était apres une vraie balade en montagne et les moniteurs préparaient la fondue, un délice et on se régalait. Amitiés.

    Répondre
  7. Poupette

    Ma maîtresse qui est originaire de Franche-Comté, aime bien la fondue. Mais ça fait longtemps qu’elle n’en a pas mangé et cette recette lui a donné envie…

    Répondre
  8. Dani Miaou X 7

    Coucou.
    Une idée me vient :
    peut-on faire une fondue avec du Fromage des Pyrénées ?
    Car c’est de la brebis, et c’est moins nocif pour moi que la vache.
    A tester … Si je fais je te dirais !!!
    Sinon j’aime beaucoup la fondue et la raclette aussi.

    Bises

    Dani

    leschatsdubocage sur blogspot

    Répondre
    1. The Swiss Cats Auteur de l’article

      Bien sûr que tu peux ! Claire a fait quelques recherches pour vérifier qu’on avait raison, et elle confirme 😉 Ronrons

      Répondre
  9. Ping : Il y a quatre ans | The Swiss Cats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *