Qu’est-ce qu’un chat ?

This post is also available in : Anglais Allemand Italien

Claire a suivi samedi une formation donnée par Colette Pillonel, vétérinaire comportementaliste, et organisée par Philippe Bocion, également vétérinaire comportementaliste. Qui est le chat ? D’où vient-il ? Comment vit-il ? Quels sont ses besoins ? Pourquoi ?

C’était passionnant ! Voici en bref quelques points de cette présentation :

Arbre généalogique

Les carnivores actuels (loup, chien, renard, chat, tigre, lynx, ours, loutre, belette, blaireau, raton-laveur, genette, civette, hyène, …) ont tous un lointain ancêtre commun : le Miacidae, petit carnivore primitif qui vivait il y a 60 millions d’années. Incroyable, n’est-ce pas ?
Les premiers chats sauvages, ancêtres du chat domestique, apparaissent il y a 2 millions d’années.
Le chat « domestique » apparait il y a 10’000 ans ; son ancêtre est le chat sauvage d’Afrique. Il semblerait que le chat se soit domestiqué tout seul, et que l’humain et lui aient trouvé un bénéfice mutuel à cette cohabitation.

Domestication

Ce processus implique une détention contrôlée, l’élevage, la suppression ou la maîtrise de certains comportements considérés comme indésirables (fuite ou agressivité), le contrôle des comportements sexuels, le dressage, la possibilité de manipuler l’animal, de communiquer avec lui, et la maîtrise de sa force.
Nous ne répondons pas à tous ces critères, et tous les chats domestiques ne sont pas au même stade de ce processus : 15% d’entre eux sont même résistants à toute manipulation : le chat sauvage n’est pas loin !
Les chats de race (excepté les croisements expérimentaux récents avec des félins sauvages, interdits en Suisse) sont souvent mieux domestiqués que leurs cousins de gouttière, puisque les éleveurs sélectionnent les « meilleurs » individus pour se reproduire.
the wildcat is not far

Anatomie

Nous sommes bien plus performants que les humains : nous voyons de jour comme de nuit, nous percevons les ultrasons, notre odorat est 14x plus développé, notre sens de l’équilibre est ultra performant (sauf quand nous dormons), nos poils tactiles sont sensibles au moindre souffle d’air, et nous communiquons par messages chimiques (phéromones).

Besoins

Chasser, jouer, grimper, manger, boire, éliminer, faire sa toilette, dormir : ça semble simple, n’est-ce pas ? La Protection Suisse des Animaux vous donne des détails ici.
Un chat peut être parfaitement heureux en appartement, pour autant que son environnement réponde à TOUS ses besoins. Il faut donc adapter l’environnement au chat, et pas l’inverse…
it is thus necessary to adapt the environment to the cat, and not the opposite

Société

Le chat est un solitaire qui peut être sociable. Il n’y a pas vraiment de hiérarchie chez les chats, mais plutôt un certain sens de l’opportunité : celui qui arrive en premier, qui est placé le plus haut, qui se trouve au meilleur endroit, ou encore qui saura être le plus curieux dans une circonstance donnée aura l’avantage.

Territoire et horaire

Le chat est territorial, et suit une organisation du temps ritualisée. Chaque partie de son territoire a une fonction bien particulière ; cela dépend aussi du moment de la journée. Toute modification de son organisation spatiale ou temporelle est en général très stressante pour le chat.

Bon à savoir

Les comportements indésirables apparaissent quand les besoins du chat ne sont pas respectés. Si tous les futurs propriétaires de chat se renseignaient en détail sur nos besoins, et sur les différentes manières d’y répondre, il n’y aurait quasi plus de chats abandonnés…
home sweet home

9 réflexions au sujet de « Qu’est-ce qu’un chat ? »

  1. jean-marc

    Qu’est ce qu’un chat ? vaste question … article très intéressant, une petite aide à la compréhension de certains mystères insondables.
    Et ne jamais oublier que, comme pour nous autres humains, chacun est un cas particulier …
    Merci pour ces explications, bonne journées et caresses aux descendants du miacidae.

    Répondre
  2. Floralie

    Bonjour à vous tous,
    Merci Claire pour ce magnifique article, j’aurais bien aimer assister à cette formation qui pour moi est très intéressante.
    Belle et douce semaine, bisous à vous tous !

    Répondre
  3. doly du 21

    pour répondre à la question : qu’est qu’un chat ? je réponds , c’est une boule de poil qui a pour fonction de rendre la vie de son esclave infernale mais c’est ce que l’on aime en se faisant adopter par un chat 😉 😉 😉

    votre article les ch’ami.es est fort intéressant c’est bien de connaitre les besoins des animaux qui partagnet nos vies pour pouvoir rendre la leur encore mieux

    ronrons à vous ♥

    Répondre
  4. Nat à Chat

    Notre humaine qui se croit drôle elle dit « c’est une bonne question, je vous remercie de l’avoir posée… »
    C’est super intéressant votre histoire. On ne savait pas que nous les carnivores avons tous un ancêtre commun.
    Pour les chats de race c’est tout à fait ça. Les gens ignorants pensent que les éleveurs ne regardent que l’esthétique, mais ce n’est pas vrai du tout. Le caractère c’est super important. Il faut des chats gentils. Pour une race comme la mienne c’est vraiment essentiel. Les abyssins sont très très actifs, il faut ne faire reproduire que les plus stables dans leur tête. Loustiquette elle est totalement instable, c’est une des raisons pour laquelle, quand Iounnou est partie, Nat à Chat voulait de nouveau un aby. Pas envie d’une deuxième teigne !
    C’est bien qu’en Suisse les hydrides comme les bengales et les savannahs soient interdits. C’est horrible ce qu’il y a derrière ces beaux chats.
    Pixie sur la dernière photo tu respires le bonheur et la quiétude. C’est agréable à regarder !
    Ronrons
    Hisia

    Répondre
  5. Ping : Le chat, animal si pratique, mais qui s’ennuie “à dormir” dans nos maisons – Climb to the Stars

  6. Ping : Rétrospective 2016 | The Swiss Cats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *