Visitez La Garenne avec nous

This post is also available in : Anglais Allemand Italien

A la suite de la Journée Mondiale des Animaux, nous avons eu envie de vous présenter la seule adresse de Suisse Romande pour les animaux sauvages en détresse : le Zoo de la Garenne.

Le Zoo de la Garenne a vu le jour en 1965 dans le but de faire connaître la faune locale et apprendre aux jeunes à la respecter. Il est reconnu d’utilité publique depuis 1977.

C’est également un centre de soins pour animaux sauvages : des centaines d’animaux blessés ou en difficulté sont pris en charge chaque année. Une partie d’entre eux sont soignés, puis relâchés, mais si un animal reste handicapé, il est gardé dans le parc. La majorité des animaux de la région présents dans le parc sont d’ailleurs issus du centre de soins.

Le Zoo de la Garenne participe aussi à plusieurs programmes nationaux de réintroduction d’espèces sauvages. Grâce à la générosité de sponsors et de donateurs, il a pu être rénové et agrandi entre 2013 et 2016.

Voici quelques-uns de ses pensionnaires : tous ces animaux sont présents en Suisse, bien que ce ne soit pas tous des espèces indigènes.

loup - wolf - Wolf - lupo

loup – wolf – Wolf – lupo

vautour moine - black vulture - Mönchsgeier - avvoltoio nero

vautour moine – black vulture – Mönchsgeier – avvoltoio nero

gypaète barbu - bearded vulture - Lämmergeier - gipeto

gypaète barbu – bearded vulture – Lämmergeier – gipeto

bouquetin - ibex - Steinbock - stambecco

bouquetin – ibex – Steinbock – stambecco

sanglier - boar - Wildschwein - cinghiale

sanglier – boar – Wildschwein – cinghiale

renard roux - red fox - Rotfuchs - volpe rossa

renard roux – red fox – Rotfuchs – volpe rossa

raton-laveur - racoon - Waschbär - procione

raton-laveur – racoon – Waschbär – procione

ragondin - coypu - Biber - topo di fogna

ragondin – coypu – Biber – topo di fogna

milan royal - red kite - rote Milan - nibbio reale

milan royal – red kite – rote Milan – nibbio reale

hibou Grand-Duc - eagle owl - Uhu - gufo reale

hibou Grand-Duc – eagle owl – Uhu – gufo reale

Chhhhhut !

chouette effraie - barn owl - Schleiereule - barbagianni

chouette effraie – barn owl – Schleiereule – barbagianni

Le lynx et le blaireau avaient décidé de se cacher le jour de notre visite ; à la place de leurs photos, nous vous offrons l’image de deux chats sauvages de jardin :
two garden wildcats

13 réflexions au sujet de « Visitez La Garenne avec nous »

  1. doly du 21

    heureusement qu’il existe des endroits comme celui là près de chez moi c’est le centre Athéna qui a la même fonction je pense http://www.athenas.fr

    je n’ose pas trop dire mais les « deux animaux » de la dernière photo n’ont pas l’air si sauvage que ça 😉 😉
    bisoux

    Répondre
  2. Domino

    Bonjour , magnifiques photos . Normalement je n’aime pas tellement les zoos , mais , je suis obligé de reconnaitre que , certaines espèces animales disparaîtraient si des naissances n’avaient pas lieu dans les zoos .et si certaines espèces n’étaient pas protéger dans les zoos. Merci d’être passée. Bonne journée. chamicalement

    Répondre
  3. Nat à Chat

    C’est super bien ce genre d’endroit. Les rapaces sont absolument magnifiques.
    Il faudrait beaucoup d’endroits comme ça, surtout quand ils sont aussi éducatifs. Il faut apprendre aux enfants à respecter la nature et la vie. Comme ça quand ils seront grands ils seront peut être … intelligents !
    En France les refuges de la LPO soignent tous les animaux sauvages blessés. Pas très loin d’ici, vers Gap, il y a aussi un endroit qui s’appelle Aquila. Quand quelqu’un trouve un animal sauvage blessé c’est là qu’il doit aller. Et c’est compliqué en France. Il ne faut jamais signaler un animal sauvage blessé à un organisme d’état. Eux ils les tuent. Il faut contacter directement les centres de soins. C’est triste quand même.
    Ronrons
    Hisia et Loustiquette

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *