Combien coûte un chat ?

This post is also available in : Anglais Allemand Italien

C’est utile de le savoir AVANT d’adopter un chat, n’est-ce pas ?

Tous les montants indiqués concernent la Suisse, où la vie est assez chère. Si vous ne vivez pas en Suisse, lisez d’abord cet exemple de budget familial : cela vous permettra de relativiser les montants donnés dans cet article.

Prix du chat

  • donné ou trouvé : 0 CHF
  • refuge : 150 à 250 CHF
  • race : 1000 à 2000 CHF

Micropuce d’identification

  • pose et enregistrement chez AMICUS : 80 CHF

A notre avis, c’est indispensable !

Vétérinaire

  • castration (mâle) : 80 à 100 CHF
  • stérilisation (femelle) : 170 à 200 CHF
  • vaccins => 1x par année : 60 à 90 CHF
  • vermifuge => 4x par année : 40 CHF
  • anti-puces => 4x par année si nécessaire, ou si votre chat sort : 50 CHF par année

Les frais de vaccinations sont plus élevés la première année pour un chaton, car un rappel doit se faire 3 semaines après la première vaccination.

N’oubliez pas que votre chat peut tomber malade ou avoir un accident comme notre pauvre Ange Loupi : cela représente des frais vétérinaires supplémentaires qui peuvent être importants.

Assurance

  • 120 CHF par année

Une hospitalisation ou une opération coûte cher ; une assurance est très utile pour faire face à ces dépenses.

Alimentation

  • bols => au moins 2 pour la nourriture et 1 pour l’eau : 12 CHF
  • nourriture : 50 à 150 CHF par mois

Pour la santé à long terme de votre chat, évitez la nourriture bas de gamme de supermarché ! Nous vous apprenons ici comment lire les étiquettes pour mieux choisir les repas de votre chat. Vous pouvez aussi choisir de lui préparer vous-même ses repas ou de lui donner une alimentation crue, mais alors attention à l’équilibre des nutriments !

Toilettes

  • bac à litière : 10 à 40 CHF
  • pelle : 2 à 5 CHF
  • litière => par mois : 10 à 20 CHF

Zorro est super économique : il fait tout au jardin !

Accessoires de base

  • caisse de transport : dès 25 CHF
  • arbre à chat : dès 50 CHF (80 cm à 1m) ou dès 100 CHF (1m20 et plus)
  • brosses et peignes : 5 à 40 CHF
  • coupe-griffes : 5 CHF
  • jouets divers => selon les besoins et renouvellement : variable
  • corbeille : dès 20 CHF

Selon votre mode de vie, vous aurez peut-être aussi besoin d’un collier, d’un harnais, d’une laisse, d’une pension, d’un cat-sitter, d’un passeport, …

En résumé, combien coûte un chat ?

La première année, en plus du prix du chat lui-même, il faut prévoir un budget supplémentaire de 400 à 700 CHF pour la micropuce, la castration/stérilisation, les premiers vaccins, et l’acquisition des accessoires de base.

Un chat en bonne santé coûte ensuite entre 120 et 250 CHF par mois, tout compris.

S’il vous plaît, n’adoptez pas un chat si vous n’avez pas les moyens d’assumer les dépenses de base que cela implique !

RouXy

Utilisation autorisée

Le beau RouXy, l’acrobate roux à trois pattes, a traversé le Pont de l’Arc-En-Ciel entre mercredi et jeudi. Il allait avoir 16 ans. Nous envoyons de tendres ronrons à ses domestiqué et aux domestiqués de notre copain Frimousse qui s’occupaient si bien de lui depuis de nombreuses années.

9 réflexions au sujet de « Combien coûte un chat ? »

  1. Frimousse

    Moi, Frimousse, j’utilise la litière la nuit, pour le pipi; Pour les crottes, le matin seulement si mes Maîtres tardent à me laisser sortir. Car, les crottes, c’est tellement mieux dehors ! Dans la neige, super ! Dans une taupinière à la terre bien meuble, extra !
    Mon copain Tigri faisait toujours dedans, sauf urgence quand il était dehors. Probablement parce qu’il n’était pas sorti les trois premiers mois où il était avec nous.
    Mon copain RouXy faisait ses besoins dans son jardin. Il adorait. dormant dans sa cave, sol en terre battue, il y faisait aussi de temps en temps des pipis.
    Pour la nourriture, si RouXy mangeait tout ou presque, moi, Frimousse, je suis un chat difficile, comme l’était Tigri. J’adore les gambas bio; Mais pas tous les jours !
    Mes Maîtres essayent de nous donner de la nourriture de qualité. Mais ce n’était pas le cas il y a dix ans. Et il parait que les industriels mettent dans la bouffe des produits pour nous habituer à leur marque…

    Répondre
  2. Jean-Marc

    Oui il faut savoir qu’un minou « coûte » assez cher mais il apporte tellement auss.
    La nourriture de qualité ne revient pas obligatoirement beaucoup plus cher, avec 6 loulous à la maison, j’ai pu le constater mais je traque les « promos ».
    Tout à fait d’accord pour l’identification (et la stérilisation !) même si je préfère le tatouage à la puce pour des raisons qui seraient un peu longues à expliquer.
    Bonne journée à tous .

    Répondre
  3. doly du 21

    je ne mange que de la nourriture de chez le véto comme je ne sors pas ma litière est dedans elle est agglomérante pour le ‘petit personnel’ c’est pratique à utiliser je suis tatouée et stérilisée vaccinée tous les ans , et si besoin je suis emmenée rapidement chez le doc chat …..
    c’est vrai qu’avoir un animal coûte cher et qu’il faut bien réfléchir avant mais l’amour qu’il nous donne ça n’a aucun prix !!!

    si on fait le compte il y a dans nos vies des choses beaucoup plus chères que nos chats

    ronrons à vous mes ch’ami.es ♥♥

    Répondre
  4. Zoé

    Oui, un animal coûte cher mais c’est un tel bonheur qu’il vaut bien qu’on se prive d’autre chose .
    Et si on ne peut pas assumer ces dépenses , on peut faire famille d’accueil auprès d’une association pour un minou . Il y en a tellement à placer .
    Bises Claire

    Répondre
  5. Nat à Chat

    Vu comme ça on coûte cher, c’est vrai. Vous encore plus Zorro et Pixie. Presque tout semble plus cher chez vous.
    Mais en fait on apporte beaucoup plus. Nous sommes les âmes d’une maison.
    Notre humaine elle s’énerve souvent parce que dans des groupes de chats sur fb elle voit souvent des gens qui attendent pour faire stériliser leurs chats. La raison c’est qu’ils n’ont pas l’argent pour le faire. Mais quand on prend un chat on doit avoir de disponible l’argent pour ça et les premières visites vetos.
    En fait il faut aussi une réserve au cas où. Nous n’avons pas d’assurance.
    Nat à Chat elle dit que l’on est pénibles à cause de la litière. Enfin surtout une de nous deux . Moi je fais presque toujours dehors. Il parait que la litière agglomérante compostable c’est cher, et que c’est absurde d’en acheter autant, surtout quand on a un grand dehors. Alors elle râle et elle achète !
    Quand la dame chez qui je suis née m’a emmenée chez Nat à Chat, j’étais pucée et vaccinée.
    Ronrons
    Hisia

    Répondre
  6. Chantaloup

    C’est un bon article. Il est vrai qu’avoir un animal a un coût si l’on veut bien s’en occuper et le protéger.

    Mais combien en prennent conscience ? … Un jour viendra peut-être …

    Bisous – Chantaloup

    Répondre
  7. Chatdesîles

    Très intéressant comme article ! Lors d’une adoption, on ne dit pas assez aux adoptants combien coûte un chat … et c’est sans compter que la maladie peut arriver, et que cela a un coût aussi …
    Mais la présence d’un chat à la maison n’a pas de prix !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *