10 réflexions au sujet de « Wordless Wednesday »

  1. Le Maître de Frimousse

    Bien sûr qu’elle est occupée jusqu’à la fin du mois, Claire ! Beau jardin quand même.
    Si Frimousse le pouvait encore, je crois qu’il dirait à peu près ceci : « Fatigué, mon Maître, et pourtant il ne fait rien. Même pas tellement le jardin, les courses et la cuisine, programme minimum. La chaleur ? L’âge ? Moi, Frimousse, je pense que c’est les deux. »

    Ça fait curieux, aujourd’hui, d’écrire comme Frimousse. Comme s’il y avait des siècles, dans un autre vie… Pourtant il est si près, gentil Frimousse, et si près aussi, gentil RouXy.
    Et petit Tigri, le Lapounet, est proche aussi….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *