Archives de catégorie : Vivre avec des chats

Alerte canicule : comment protéger son chat ?

Depuis plus d’une semaine, nous avons des températures caniculaires. Il fait horriblement chaud et humide, nos domestiqués n’arrivent pas à dormir, et nous fonctionnons tous au ralenti.
How to protect your cat during a heat emergency ?

Comment protéger son chat pendant la canicule ?

Voici un bref rappel :

  • S’assurer qu’il a accès à un endroit frais, ventilé, et ombragé.
  • S’assurer qu’il boit suffisament. Mettre de l’eau fraîche à disposition dans plusieurs endroits.
  • Si nécessaire, le rafraîchir en le caressant avec une lavette humide, ou le faire jouer avec de l’eau si il apprécie cela.
  • Votre chat réduira son activité habituelle instinctivement, c’est normal.

Si votre chat halète, tire la langue, ou semble apathique, il est peut-être victime d’un coup de chaleur : lisez ici comment réagir rapidement et efficacement !

Pourquoi mon chat joue-t-il avec sa proie ?

Nos domestiqués ont appris tout petits à ne pas jouer avec la nourriture, mais nous, les chats avons appris exactement le contraire avec notre maman : vous allez voir, il y a plusieurs raisons à cela.

PIXIE : Ce jour-là, j’étais très fière, car j’avais attrapé cet oiseau toute seule ; Zorro surveillait mon activité de loin, mais n’était pas intervenu. Quand Claire a pris les photos, j’avais déjà commencé ma danse de la victoire.

Pourquoi mon chat joue-t-il avec sa proie ?

cat playing with a prey 1

Parce qu’il ne sait pas comment la tuer

Un chat d’intérieur depuis plusieurs générations n’a sans doute jamais vu une autre chat tuer une souris ou un oiseau auparavant. Il jouera à chasser et attraper un jouet en mouvement, et sera donc capable d’attraper une vraie proie, mais pourrait ne pas savoir la tuer parce qu’il n’a jamais appris à le faire.
cat playing with a prey 2

Parce qu’il veut pouvoir tuer sa proie facilement et en toute sécurité

Le chat capture et immobilise sa proie avec ses griffes, puis la tue par une morsure à la nuque qui sectionne leur moelle épinière. Pour le faire, ils doit temporairement libérer sa proie de ses griffes et approcher son museau. Lorsque son museau est à moins d’une moustache de distance de la proie, le chat ne peut plus la voir, et il court un grand risque de blessure aux yeux, au nez, ou à la gueule. N’importe quelle proie saisira la moindre occasion de s’enfuir ou de défendre farouchement sa vie en mordant (rongeurs) ou en piquant (oiseaux).

Ce que les humains prennent pour un jeu est en fait un moyen instinctif pour le chat de fatiguer et de désorienter une proie : lui donner des coups de patte, la lancer en l’air, la rattraper, et recommencer… Mais si le chat est trop pressé et approche trop tôt son museau pour mordre, il risque d’être blessé.

Souvent, le jeu s’interrompt : le chat s’éloigne un peu et semble se désintéresser de sa proie. Il est en fait en train de vérifier qu’il peut délivrer la morsure fatale. En effet, il arrive qu’une proie fasse la morte, ou joue à l’animal épuisé : si la proie essaie de s’échapper, le chat sera suffisamment près pour la rattraper, et le jeu reprendra, jusqu’à ce qu’il soit sûr qu’il peut achever sa proie en toute sécurité.
cat playing with a prey 3

Parce que c’est amusant

Jouer, c’est aussi un moyen de se libérer de la tension de la chasse.
cat playing with a prey 4
PIXIE : Je ne sais pas tuer ; quand j’ai vu que mon oiseau était prêt, je l’ai donné à Zorro pour qu’il le tue et qu’il le mange. Ma maman m’a appris qu’il ne fallait pas gaspiller la nourriture, et ça, je crois c’est une règle que nous avons un commun avec nos domestiqués, n’ai-je pas raison ?

Raw Feeding : dégustation de poussin

Comme nous vous l’avons expliqué ici, il existe plusieurs manières de nous donner de la nourriture crue : broyée, en morceaux qui reconstituent une proie (viande, os, abats), ou une proie entière.

Une proie entière a un grand avantage : Mère Nature a bien fait les choses, tous les nutriments dont nous avons besoin sont présents en quantités adéquates. Claire n’a pas besoin de faire de savants calculs !

Je suis un chasseur-mangeur, mais Pixie joue avec les proies sans les manger. Pour l’aider à comprendre que le poussin se mange et que ce n’est pas un jouet, Claire a coupé celui de Pixie en morceaux. Cela va-t-il suffire ?

Visiblement, Pixie n’est pas encore prête à manger une proie entière…