Archives par étiquette : Communication

Mon chat est-il intelligent ?

Qu’est-ce que l’intelligence ? Ou plutôt, quelles sont les différentes caractéristiques d’une forme d’intelligence ?

L’intelligence est une notion fort complexe encore mal définie : il n’y a pour le moment pas encore de consensus scientifique pour une définition précise. En effet, la génétique, les substances ingérées par la mère durant la grossesse, la nutrition, ou encore l’environnement ont une influence sur le développement de l’intelligence, ce qui laisse des milliers de possibilités pour un chaton de devenir un génie félin… ou pas.

Pour nous, l’intelligence est la capacité de comprendre, d’apprendre et de s’adapter à de nouvelles situations, et à modifier son environnement pour l’adapter à ses besoins.

Is my cat smart - Zorro on the heater

Il a fallu longtemps pour que la notion d’intelligence animale soit admise et mesurée dans des conditions correctes : les animaux ont d’abord été soumis à des tests analogues à ceux qu’on fait passer aux enfants. Cette manière de faire est bien sûre biaisée, car elle ignore complètement les besoins spécifiques d’espèces différentes et le milieu dans lequel elles évoluent. Mesure-t-on l’intelligence d’un éléphant à sa capacité à grimper aux arbres, ou l’intelligence d’un humain à sa capacité à chasser les souris dans un champ ?

Is my cat smart - Pixie on her trunk

Comment savoir si mon chat est intelligent ou pas ?

C’est toute la question ! Nous vous avons donc préparé un petit tour d’horizon de plusieurs caractéristiques de l’intelligence féline :

  • Votre chat est-il créatif ? A-t-il trouvé comment ouvrir le placard à friandises que vous pensiez inviolable ?
  • Votre chat a-t-il la capacité de se concentrer ? Peut-il rester des heures à guetter le lézard qui s’est enfilé sous l’armoire, ou à chasser à l’affût dans les buissons ?
  • Votre chat a-t-il une bonne mémoire ? Si c’est un chat d’extérieur, sait-il retrouver le chemin de la maison ?
  • Votre chat a-t-il la capacité de former des concepts ? Par exemple, ailes + noir + bzzz = mouche = miam, ailes + rayé noir et jaune + bzzz = guêpe = aïe, DANGEREUX
  • Votre chat est-il capable d’apprendre de nouveaux comportements ?
    – par expérience directe : ne pas réagir en entendant l’aspirateur, aller à la cuisine quand la porte du frigo s’ouvre en fin de journée, miauler suffisamment fort et longtemps pour qu’un humain me donne une friandise, joue avec moi ou m’ouvre la porte, découvrir les friandises cachées dans un plateau de jeu
    – par transmission : tuer une proie en observant comment fait un chat plus expérimenté, ouvrir une porte en appuyant sur la poignée
  • Votre chat sait-il utiliser son corps avec précision ? Est-il habile ? Sait-il utiliser ses griffes ou ses dents pour ouvrir un sachet de friandises ?
  • Votre chat fait-il preuve d’intelligence émotionnelle ? Reconnaît-il vos émotions et agit-il différemment en fonction de celles-ci ?

Si vous avez répondu OUI à la plupart de ces questions, pas de doute, votre chat est intelligent ! Un entraînement spécifique peut même l’aider à développer des capacités étonnantes.

Les chats et leurs domestiqués sont cependant égaux face au vieillissement dans le sens où ce phénomène peut diminuer leurs facultés cognitives.

Is my cat smart - Pixie wondering

Pour en savoir plus…

Pour en savoir plus sur l’intelligence animale, nous vous recommandons « Sommes-nous trop bêtes pour comprendre l’intelligence des animaux ? », Frans De Waal, 2016.
Pour en savoir plus sur la capacité d’apprentissage du chat, nous vous recommandons « The Trainable Cat : How to Make Life Happier for You and Your Cat », John Bradshaw, 2016.
Ce sont deux ouvrages que nous avons trouvé très complets, intéressants, et faciles à lire.

Quelles manifestations d’intelligence avez-vous observé chez votre chat ? Dites-le nous dans vos commentaires !

Comment manipuler un chat

Hug Your Cat Day 2015

Thanks to Ann from Zoolatry

Nos domestiqués adorent notre contact ; cependant, il y a quelques règles à respecter pour que ce moment soit un plaisir partagé : choisissez un moment où votre chat est calme et détendu, et ne le prenez pas dans les bras s’il n’en a manifestement pas envie.

 

 

Comment prendre un chat dans les bras ?

  • pour soulever le chat, placez une main sous sa poitrine derrière les pattes avant, et l’autre sous son arrière-train pour soutenir son poids
  • appuyez-le contre votre corps et laissez-le poser ses pattes avant sur votre avant-bras ou votre épaule. Le chat doit se sentir libre de ses mouvements
  • ne retenez pas le chat de force dans vos bras ; reposez-le doucement par terre quand il montre qu’il en a assez

Comment caresser un chat ?

  • nos endroits favoris sont le menton, la gorge, et autour des oreilles
  • nous aimons aussi nous faire caresser sur le cou et sur le dos, mais pas à rebrousse-poil !
  • une caresse sur le ventre ? Prudence ! Cet endroit n’est réservé qu’à quelques rares privilégiés : n’essayez pas de nous caresser le ventre à la première rencontre, car vous risquez de vous faire mordre ou griffer

Aujourd’hui, c’est la Journée « Prends ton chat dans les bras » (Hug Your Cat Day), mais en fait on fait des câlins tous les jours !
Pixie et Zorro 35

Pourquoi votre chat miaule-t-il ?

PIXIE : Je suis une bavarde, Claire, Momo, et Zorro sont tous d’accord sur ce point. Je m’exprime souvent en miaulant, en particulier si je veux jouer.
Pixie et le Cat Dancer
Les chats adultes communiquent plus rarement entre eux en miaulant ; les chatons, eux, utilisent beaucoup plus le miaulement pour signaler à leur maman chatte qu’ils ont un problème ou qu’ils ont besoin de quelque chose.
La communication verbale entre chats adultes se produit le plus souvent en situation de conflit, mais on ne peut pas vraiment parler de conversation mondaine : ce sont plutôt des grognements et des feulements hostiles !

Cependant, Zorro m’a expliqué que les domestiqués n’étaient en général pas très doués pour la communication non verbale : ils savent interpréter les mouvements de queue ou la position des oreilles, mais déchiffrent plus difficilement les expressions subtiles, un marquage visuel, ou un signal olfactif. En revanche, les domestiqués sont particulièrement réceptifs aux miaulements et apprennent vite, car faire du bruit est le moyen principal de communication de leur espèce.

Le miaulement chez le chat adulte est donc privilégié pour s’adresser à un domestiqué. Et comme je l’ai dit, ça marche très bien ! Un domestiqué bien entraîné peut reconnaître une dizaine de miaulements différents : bonjour, joue avec moi, donne-moi à manger, fais-moi un câlin, laisse-moi tranquille, je m’ennuie, je veux sortir, je vais vomir, je t’apporte un cadeau vivant, je t’apporte un cadeau mort, j’ai peur de l’aspirateur, …
Plus le domestiqué réagit rapidement, mieux il est entraîné, et plus un chat comme moi est encouragé dans le fait de miauler pour exprimer ses besoins.
Pixie180
Un miaulement excessif peut cependant indiquer un problème médical, ou un début de sénilité chez un chat âgé. C’est le moment d’aller faire un contrôle chez le vétérinaire !

Un chat peut aussi miauler parce qu’il s’ennuie, en particulier pendant la nuit. Une bonne session de jeu suivie d’un repas (pour le chat !) juste avant l’extinction des lumières devrait suffire à assurer une nuit calme et reposante à votre domestiqué.

Enfin, certaines races comme les Siamois par exemple sont plus bavardes que d’autres : il faut s’attendre à ce que ces chats partagent dans le détail tout ce qu’ils font pendant la journée !

Et vous, comment communiquez-vous avec votre domestiqué ?

Second anniversaire d’adoption de Zorro

Nous avons compté 52 commentaires, ce qui signifie que nous donnerons 52 CHF au refuge du Haut-Léman, et nous sommes ravis aussi d’annoncer que Connie de Tails From The Foster Kittens est l’heureuse gagnante de notre jeu-concours ! Merci d’avoir célébré avec nous !