Comment aider les chats errants en hiver ?

This post is also available in : Anglais Allemand Italien

PIXIE : Quand Claire et Momo se sont réveillés hier matin, le jardin était tout blanc. En effet, après plusieurs jours de températures polaires (-10 C / 14 F), il avait neigé.
snowy garden
Seul Zorro semble apprécier ce truc blanc, froid, et mouillé. Sa fourrure s’est épaissie, plus que la mienne, et il mange davantage depuis le mois de novembre : il a pris environ 1 kg. Il est donc bien protégé par ses poils et sa graisse supplémentaire, et peut venir se réchauffer quand il veut à l’intérieur.
garden patrol in the snow
Moi, j’aime pas le froid, et j’aime pas la neige. Je suis sûre que la majorité des chats errants non plus.
I do not like snow

Comment aider les chats errants en hiver ?

Voici quelques actions simples que vous pouvez faire :

  • Construire un abri pour eux (vidéo ci-dessous).
  • Placer l’abri dans un endroit calme et un peu caché.
  • Surélever l’abri du sol pour l’isoler du froid et de l’humidité.
  • Orienter l’entrée en fonction du vent afin qu’elle soit protégée.
  • Vérifier régulièrement que la neige n’obstrue pas l’entrée.
  • Vérifier régulièrement que l’intérieur est propre ; renouveler la paille souillée.
  • Laisser de l’eau et de la nourriture à disposition dans un endroit où il ne gèle pas.

Y a-t-il des chats errants près de chez vous ?
Si oui, comment faites-vous pour les aider en hiver ?

10 réflexions au sujet de « Comment aider les chats errants en hiver ? »

  1. Frimousse

    « Excellentes idées, » dit mon Maître; « Ici il faudrait que ça soit assez loin de chez nous car Frimousse et RouXy, les intrus… ils n’aiment pas trop (euphémisme).
    Pour les abris, dans le village, ça manque pas ! Il y a des granges partout. Pour l’eau (et la nourriture..) il y a les gamelles des chiens. Flocon, par exemple, accepte tout chat dans sa gamelle.
    À propos d’empêcher l’eau de geler, c’est évident mais on peut quand même le dire : pas de sel dans l’eau. Et encore moins… d’antigel !

    Répondre
  2. jean-marc

    Sympa votre article. Exactement ce que je viens de faire ce week end !
    2 bacs plastiques avec couvercles récupérés (fendus), et comme isolant j’ai utilisé du carton alvéolé sur plusieurs épaisseurs sans le tasser qui fait tout le tour, plafond et sol compris, c’est un très bon isolant (on en trouve plein après Noël).
    Une vieille couette usagée, des vieux coussins et le tout sur une palette.
    Bilan ça m’a coûté un peu de ruban adhésif . Et bien entendu les petits refuges sont déjà utilisés
    Et il faisait -7° le matin …
    ça ne coûte rien et ça aidera un petit sdf à 4 pattes , merci pour eux !

    Répondre
  3. Zoé

    Excellents conseils! des grandes boites en polystérène peuvent être récupérées en animalerie et font des belles niches bien isolantes…
    …mais pas dans le jardin des fées à moustaches car elles n’ont pas trop la moustache accueillante !
    Caresses les beautés et bises à Claire.

    Répondre
  4. Chantaloup

    C’est très utile ce petit post.
    J’ai fais cela des années avec Mimine. Le problème rencontré sur la fin de son existence dans la rue a été la tranquillité. Maintenant c’est réglé, elle est à la maison et vit comme une PRINCESSE !
    Bisous
    Chantaloup

    Répondre
  5. Nat à Chat

    On a un chat sans maison qui s’appelle Felix. Il vient manger 2 fois par jour. En ce moment il revient une 3eme fois. A chaque fois mon Papy ou Nat à Chat lui donne.
    On lui donne aussi un peu de graisse de poulet.
    On a fait un abris pour lui. Mais depuis 2 semaines il n’y va plus. C’est bête.
    En plus il est craintif en ce moment. Il y a des gens qui doivent le chasser.
    Tous les chats devraient avoir une maison.
    Moi j’aimerais bien avoir de la neige. La dernière fois c’était en 2013.
    Ronrons
    Hisia

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *