Archives de l’auteur : The Swiss Cats

Pause automnale

Claire et Momo sont en vacances cette semaine, et ils en profitent pour préparer le jardin pour l’hiver, faire de menus travaux dans la maison, et se balader car le temps est magnifique (sauf aujourd’hui où il pleut…).

Vous voyez ce petit train vert, tout là-haut ? Il redescend de Leysin, plus loin dans la montagne.

Les vendanges touchent à leur fin, et le vignoble se part de couleurs dorées.

Le petit train nous a rejoint, il va continuer jusqu’à Aigle qu’on aperçoit au loin.

Leur promenade du jour amènera aussi Claire et Momo à Aigle, et nous ne résistons pas au plaisir de vous montrer une énième fois notre château préféré.

Histoire de griffes

Comme nous passons beaucoup de temps dehors, nous marchons régulièrement sur des surfaces rugueuse, ce qui use régulièrement nos griffes. Claire ne les coupe pas, mais cela ne veut pas dire qu’elles n’ont pas besoin d’un peu d’entretien. Notre tronc préféré est idéal pour une bonne manucure.

Chez un chat d’intérieur ou un chat âgé, il est important d’épointer régulièrement les griffes, car elles ne s’usent pas aussi vite. En effet, des griffes trop longues peuvent causer un inconfort ou une gêne (le chat s’accroche partout en marchant), voire des infections douloureuses si les griffes deviennent longues au point de s’incarner dans le coussinet.

iCatCare vous présente ici comment faire :

Une dernière chose : ne dégriffez pas votre chat !!

Nos griffes sont indispensables à notre vie de chat : elles nous permettent de marquer notre territoire, de nous défendre, de chasser, de grimper, nous en avons besoin. L’onychectomie est barbare et cruelle, et la majorité des pays interdisent d’ailleurs cette pratique.

Malheureusement, elle est encore autorisée dans certains pays comme les Etats-Unis et le Canada. Les mentalités sont cependant lentement en train de changer, et si vous voulez aider les chats à garder leurs griffes et mettre fin à ces mutilations inutiles, vous pouvez soutenir The Paw Project qui lutte pour l’abolition de cette pratique.

Visite à Aquatis

Il y a quelques semaines, nos domestiqués sont allés visiter Aquatis.

Aquatis est le plus grand aquarium-vivarium d’eau douce d’Europe, et il se trouve à Lausanne, à 40 kilomètres de chez nous.

Aquatis présente 5 biozones et 12 milieux naturels du monde entier ; le visiteur découvre différents écosystèmes d’eau douce de tous les continents au fil du parcours, et est sensibilisé à leur spécificité et à leur fragilité qu’il faut absolument préserver.

Laissez-nous vous présenter quelques locataires d’Aquatis :