Archives de catégorie : Vivre avec des chats

Mon chat est-il intelligent ?

Qu’est-ce que l’intelligence ? Ou plutôt, quelles sont les différentes caractéristiques d’une forme d’intelligence ?

L’intelligence est une notion fort complexe encore mal définie : il n’y a pour le moment pas encore de consensus scientifique pour une définition précise. En effet, la génétique, les substances ingérées par la mère durant la grossesse, la nutrition, ou encore l’environnement ont une influence sur le développement de l’intelligence, ce qui laisse des milliers de possibilités pour un chaton de devenir un génie félin… ou pas.

Pour nous, l’intelligence est la capacité de comprendre, d’apprendre et de s’adapter à de nouvelles situations, et à modifier son environnement pour l’adapter à ses besoins.

Is my cat smart - Zorro on the heater

Il a fallu longtemps pour que la notion d’intelligence animale soit admise et mesurée dans des conditions correctes : les animaux ont d’abord été soumis à des tests analogues à ceux qu’on fait passer aux enfants. Cette manière de faire est bien sûre biaisée, car elle ignore complètement les besoins spécifiques d’espèces différentes et le milieu dans lequel elles évoluent. Mesure-t-on l’intelligence d’un éléphant à sa capacité à grimper aux arbres, ou l’intelligence d’un humain à sa capacité à chasser les souris dans un champ ?

Is my cat smart - Pixie on her trunk

Comment savoir si mon chat est intelligent ou pas ?

C’est toute la question ! Nous vous avons donc préparé un petit tour d’horizon de plusieurs caractéristiques de l’intelligence féline :

  • Votre chat est-il créatif ? A-t-il trouvé comment ouvrir le placard à friandises que vous pensiez inviolable ?
  • Votre chat a-t-il la capacité de se concentrer ? Peut-il rester des heures à guetter le lézard qui s’est enfilé sous l’armoire, ou à chasser à l’affût dans les buissons ?
  • Votre chat a-t-il une bonne mémoire ? Si c’est un chat d’extérieur, sait-il retrouver le chemin de la maison ?
  • Votre chat a-t-il la capacité de former des concepts ? Par exemple, ailes + noir + bzzz = mouche = miam, ailes + rayé noir et jaune + bzzz = guêpe = aïe, DANGEREUX
  • Votre chat est-il capable d’apprendre de nouveaux comportements ?
    – par expérience directe : ne pas réagir en entendant l’aspirateur, aller à la cuisine quand la porte du frigo s’ouvre en fin de journée, miauler suffisamment fort et longtemps pour qu’un humain me donne une friandise, joue avec moi ou m’ouvre la porte, découvrir les friandises cachées dans un plateau de jeu
    – par transmission : tuer une proie en observant comment fait un chat plus expérimenté, ouvrir une porte en appuyant sur la poignée
  • Votre chat sait-il utiliser son corps avec précision ? Est-il habile ? Sait-il utiliser ses griffes ou ses dents pour ouvrir un sachet de friandises ?
  • Votre chat fait-il preuve d’intelligence émotionnelle ? Reconnaît-il vos émotions et agit-il différemment en fonction de celles-ci ?

Si vous avez répondu OUI à la plupart de ces questions, pas de doute, votre chat est intelligent ! Un entraînement spécifique peut même l’aider à développer des capacités étonnantes.

Les chats et leurs domestiqués sont cependant égaux face au vieillissement dans le sens où ce phénomène peut diminuer leurs facultés cognitives.

Is my cat smart - Pixie wondering

Pour en savoir plus…

Pour en savoir plus sur l’intelligence animale, nous vous recommandons « Sommes-nous trop bêtes pour comprendre l’intelligence des animaux ? », Frans De Waal, 2016.
Pour en savoir plus sur la capacité d’apprentissage du chat, nous vous recommandons « The Trainable Cat : How to Make Life Happier for You and Your Cat », John Bradshaw, 2016.
Ce sont deux ouvrages que nous avons trouvé très complets, intéressants, et faciles à lire.

Quelles manifestations d’intelligence avez-vous observé chez votre chat ? Dites-le nous dans vos commentaires !

Où est mon oiseau ?

Dis donc, la domestiquée, où est mon oiseau ?

Tu sais, le joli oiseau que j’ai chassé exprès pour toi, et que je t’ai apporté vivant au saut du lit. Oui, celui que j’ai lâché dans l’escalier en montant du jardin pour que tu puisses voir comme il volait encore bien. Ça ne te dit rien ? Pour une fois, Zorro ne l’avait pas bouffé, et nous voulions jouer ensemble avec lui et avec toi. Dans l’excitation du moment, l’oiseau avait perdu quelques plumes un peu partout (à la cuisine, dans l’escalier, dans la pièce qui donne sur le jardin, …), mais il avait l’air de bien s’amuser aussi et poussait même des cris de joie. Tu nous as rejoint, tu avais un petit linge dans la main, tu as aussi joué à attraper l’oiseau, puis tu es repartie, mais l’oiseau avait disparu.

Alors, Claire, où est mon oiseau ?

Histoire de griffes

Comme nous passons beaucoup de temps dehors, nous marchons régulièrement sur des surfaces rugueuse, ce qui use régulièrement nos griffes. Claire ne les coupe pas, mais cela ne veut pas dire qu’elles n’ont pas besoin d’un peu d’entretien. Notre tronc préféré est idéal pour une bonne manucure.

Chez un chat d’intérieur ou un chat âgé, il est important d’épointer régulièrement les griffes, car elles ne s’usent pas aussi vite. En effet, des griffes trop longues peuvent causer un inconfort ou une gêne (le chat s’accroche partout en marchant), voire des infections douloureuses si les griffes deviennent longues au point de s’incarner dans le coussinet.

iCatCare vous présente ici comment faire :

Une dernière chose : ne dégriffez pas votre chat !!

Nos griffes sont indispensables à notre vie de chat : elles nous permettent de marquer notre territoire, de nous défendre, de chasser, de grimper, nous en avons besoin. L’onychectomie est barbare et cruelle, et la majorité des pays interdisent d’ailleurs cette pratique.

Malheureusement, elle est encore autorisée dans certains pays comme les Etats-Unis et le Canada. Les mentalités sont cependant lentement en train de changer, et si vous voulez aider les chats à garder leurs griffes et mettre fin à ces mutilations inutiles, vous pouvez soutenir The Paw Project qui lutte pour l’abolition de cette pratique.