Archives de catégorie : Vivre avec des chats

Pixie est pleine d’idées

Il y a quelques jours, j’ai fait preuve de… créativité : en effet, il semblerait que l’étincelle de malice caractéristique des chatons ait connu un regain d’activité chez moi.

Mardi soir, j’ai tenu à vérifier la do-list de Claire : on ne sait jamais, des fois qu’elle aurait oublié quelque chose.

Mercredi, j’ai donné un concert en solo au milieu de la nuit : peu de public, hélas.

Mais samedi, c’était inédit : Claire et Momo ont décoré la maison pour Noël le week-end passé, et depuis l’époque où nous étions des petits chatons, nous n’avons jamais rien fait d’autre que de jouer avec les décorations du sapin. Comme d’habitude, la balustrade de l’escalier était illuminée.

En fin de matinée, Claire et Momo ont entendu « crounch, crounch ! ». Comme ils n’étaient pas dans la même pièce, Claire a demandé : « Elle mange son cou de poulet ? «  Et Momo a dit : « Non ! » Momo a alors demandé : « Tu lui as donné une friandise ? » Et Claire a dit : « Non ! » Ils se sont alors retrouvés dans le corridor, sous l’escalier, juste à la bonne place pour me voir croquer dans une des mini-ampoules LED de la guirlande.

Claire et Momo ont commencé à s’agiter, à gesticuler, à me sermonner, bla, bla, bla… Résultat des courses, Momo a passé un moment à jurer et détacher la guirlande qu’il avait mis une heure à fixer soigneusement à la balustrade. Après examen, il s’est avéré que plusieurs ampoules avaient subit le même sort : croquer dans ces ampoules en plastique, c’était un peu comme éclater du papier bulle pour moi, vous voyez ?

Je ne vois vraiment pas pourquoi mes domestiqués en ont fait tout une histoire !

Votre chat change-t-il de lieu de repos avec les saisons ?

Après être directement passés de l’été à l’hiver, nous sommes finalement arrivés en automne, avec une météo plus ou moins conforme à la saison.

Nous avons deux arbres à chat dans le salon, dans des angles diamétralement opposés : un vers l’entrée, et un dans le coin entre les deux fenêtres, pas loin du radiateur.

Au changement de saison, j’ai modifié mes habitudes : j’ai délaissé l’arbre près de l’entrée du salon, et suis retournée dans l’autre que je n’avais plus occupé depuis le mois de mars.

Zorro, lui, dort davantage à l’intérieur : on peut dire qu’il a aussi changé ses habitudes.

Et votre chat ? Change-t-il aussi de lieu de repos selon la saison ?

Mon chat peut-il attraper le COVID-19 et me le transmettre ?

L’épidémie mondiale de coronavirus continue à se répandre parmi nos domestiqués, et des rumeurs circulent maintenant à propos des animaux de compagnie : peuvent-ils attraper le COVID-19 ? Peuvent-ils le transmettre aux humains ? Certaines personnes demandent même à des vétérinaires d’euthanasier leur compagnon par crainte de la maladie !

Mon chat peut-il attraper le COVID-19 et me le transmettre ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus pouvant toucher différentes espèces ; on trouve des virus « adaptés » à chaque animal, mais ces virus peuvent parfois changer d’hôte suite à une mutation, et se transmettre ainsi de l’animal à l’homme.

Cependant, les scientifiques estiment que le risque est très faible que les chats puissent attraper le virus causant le COVID-19 et tomber malades. Un chat pourrait éventuellement être contaminé en vivant sous le même toit qu’une personne atteinte du COVID-19 sans avoir aucun symptôme et sans tomber malade.

Le chat peut attraper d’autres formes de coronavirus responsables par exemple de la péritonite infectieuse féline.

Dans tous les cas, restez calme et lavez-vous les pattes !

En Suisse, à l’heure actuelle, toutes les manifestations de plus de 1000 personnes sont interdites. Il n’y a pour le moment pas de restrictions particulières pour les écoles, les cinémas, les supermarchés ou les transports publics, mais les situations particulières sont évaluées au cas par cas.

Claire suit scrupuleusement les directives transmises par les autorités scolaires cantonales, et doit être atteignable en tout temps, jour et nuit, afin de pouvoir transmettre les informations en temps réel aux enseignants, aux élèves et aux parents de son école, et aussi prendre rapidement d’autres mesures s’il le fallait. En effet, dans une autre région, deux classes ont déjà été mises en quarantaine par mesure de précaution.

Il est donc absolument nécessaire d’appliquer les règles d’hygiène et les précautions suivantes :

Qu’en est-il dans votre canton ou dans votre pays ? Avez-vous d’autres consignes particulières à respecter ?

Sources :
Office Fédéral de la Santé Publique (Suisse)
Organisation Mondiale de la Santé
Organisation Mondiale de la Santé zone Europe