Comment lutter contre les puces de façon naturelle

This post is also available in : Anglais Allemand Italien

L’autre jour, Claire m’a (injustement) soupçonnée d’avoir des puces. Tout ça parce que je me grattais avec un peu trop d’insistance. Moi. Pixie.

J’ai été très vexée, et je suis allé me cacher sous mon avant-toit. Claire est obstinée, elle a inspecté à la loupe TOUS nos lits et TOUS nos paniers dans la maison, et nous a caressé à rebrousse-poil, presque épouillé comme des petits singes, pour voir si elle trouvait une trace de ces parasites. Que dalle.

Comme Claire est une grande adepte du principe de précaution, elle a mis en oeuvre le dernier truc naturel qu’elle a découvert : la Terre de Diatomée. Elle a appris récemment que c’était génial et sans danger pour lutter contre les puces.

Qu’est-ce que la Terre de Diatomée ?

La Terre de Diatomée dite « calcinée », utilisée pour nettoyer les piscines, est à proscrire ! Nous parlons ici de Terre de Diatomée de qualité alimentaire, dite « amorphe », ou « non calcinée ».

La Terre de Diatomée amorphe (dioxyde de silicium) est composée de fossiles d’algues microscopiques marines très coupants. Elle a une action insecticide et sans effets secondaires ; fortement abrasive et desséchante, la terre de Diatomée attaque la carapace de nombreux parasites et insectes rampants qui se vident de leur humidité et meurent par dessication. Il faut l’utiliser avec précaution car elle peut irriter les yeux et les voies respiratoires. Elle est sans danger pour l’animal en cas de léchage.

Comment lutter contre les puces avec la Terre de Diatomée ?

Saupoudrer les lits, paniers, canapés, tapis… avec de la terre de Diatomée pour les assainir. Eviter d’en mettre trop, et bien répartir uniformément. Si possible, tapoter pour faire tomber l’excédent de poudre. Laisser agir quelques heures avant de passer l’aspirateur.

Vous pouvez aussi appliquer la Terre de Diatomée directement sur le pelage, à rebrousse-poil (tous les 2 jours en cas d’infestation). Eviter le nez et les yeux. Ne pas faire de mouvements de va-et-vient qui pourraient créer un nuage de poudre : la Terre de Diatomée peut être irritante pour les yeux et les voies respiratoires. Cependant, Claire ne le ferait pas, car il lui semble difficile d’éviter un nuage de poudre en appliquant la Terre de Diatomée sur un chat qui gigote…

La Terre de Diatomée s’utilise généralement sèche, mais il est possible de créer un spray anti-puces :

  • Une cuillère à soupe (environ 5gr) de Terre de Diatomée
  • Un litre d’eau
  • Une bouteille spray

Mélanger les ingrédients dans la bouteille. Pulvériser les lits, paniers, canapés, tapis… Un fois sèche, la Terre de Diatomée retrouve toutes ses propriétés.

La Terre de Diatomée peut également être utilisée pour les chiens et les oiseaux. Elle permet aussi de lutter contre les insectes indésirables dans la maison.

Connaissiez-vous déjà ce moyen naturel de lutter contre les parasites ?

12 réflexions sur « Comment lutter contre les puces de façon naturelle »

  1. Jean-Marc

    J’en utilise régulièrement. Cela marche bien (bon ça fait éternuer).
    Mais cet été, infestation massive et cela n’a pas suffi, je n’aime pas employer des produits trop violent mais je n’ai pas eu le choix, hélas. C’était trop important

    Répondre
  2. Dani et ses Chats

    Il faut faire attention aux chats qui ont des problèmes pulmonaires et d’allergies, sinon à priori c’est bien.

    J’ai lu quelque chose sur Facebook au sujet des précautions à prendre, mais je ne me souviens plus …

    Nous n’en avons jamais utilisé car ils n’ont jamais eu de puces vu qu’ils ne sortent que sur la terrasse au 4ème étage.

    ( Perle quand je l’ai trouvée en déc. 2008 était infestée, je l’avais traité avec Frontline chaton en spray )

    Répondre
  3. IzaCat

    Non je ne connaissais pas ce produit, je prends note, merci pour ce petit article intéressant.
    Pixie, évite de te gratter devant Claire là prochaine fois ! 😉
    Bonne semaine
    Câlins et bises à Claire

    Répondre
  4. Phiphi

    Nounou connaissait pas . GM oui, l’utilisant pour les aquariums , la piscine aussi …..
    mais vu mes fragilités pulmonaire, allergies et autres ,…… on oublie ici !

    D’ailleurs je suis interdit de produits anti puce……
    et j’en ai pas ! sans doute grace au peigne et à l’étrille .
    meis une bonne idée pour ceux qui peuvent la supporter cette terre.
    merci pour l’info .
    Ronrons les minous

    Répondre
  5. Zoé

    Vu la fragilité actuelle des minettes ici, on évite ! mais je pense que c’est un bon produit.
    J’ai toujours utilisé des pipettes advantage mais de loin en loin car je crains toujours des effets secondaires. le véto m’a parlé d’un produit répulsif préventif phyto sanitaire en pipettes ( j’ai oublié le nom) mais ils n’en avaient plus , je verrai à la prochaine visite.
    caresses les ti-muzos et bises à Claire

    Répondre
  6. Hisiableue

    Coucou Pixie,
    Ca fait plus de 2 ans que Natacha utilise de la terre de diatomée. Elle en met sur moi quand j’ai des puces et aussi contre les aoutats.
    Elle l’utilise aussi dans la maison ou dehors contre les fourmis. C’est hyper efficace.
    Pour moi elle utilise un mi-bas comme poudreuse. Elle me tapote doucement avec. Et après elle me masse.
    Par contre, dans tous les groupes de médecines naturelles qui recommandent son utilisation et aussi sur les sites web, il est bien écrit qu’il faut qu’elle soit sèche. D’ailleurs sur les boites il est bien écrit qu’il faut la tenir à l’abri de l’humidité.
    Quand elle a été mouillée elle perd ses propriétés dessiccantes et abrasives.
    D’ailleurs, sur moi, en période d’aoutats, dès que je vais dans l’herbe mouillée il faut m’en remettre parce que je recommence à me gratter.
    Zoé elle dit un truc bizarre. Elle veut bien mettre une pipette (même naturelle c’est toxique puisque systémique). mais utiliser une poudre inerte elle pense que c’est dangereux pour ses minettes. C’est très bizarre quand même.
    Ronrons
    Hisia

    Répondre
  7. lemenuisiart

    Moi je suis envahi, des quartiers entiers sont toucher, alors les puces je connais le problème. Cette année, je me suis fait avoir, je cueillais de la lavande sauvage, un carton devant la porte, à la gamelle … enfin cinq à six cartons, et avec cela caresses à la lavande pour l’odeur. Cela marche plutôt bien. Mais alors cette année, sans lavande, j’ai souffert pipette sur pipette, et heureusement que la pluie à nettoyer la route.
    On l’a trouve ou ta terre ? , cela pourrait être bien en mélange à la lavande, l’année prochaine, je n’oublierai pas de faire ma cueillette pour mes minets

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.