Archives par étiquette : Printemps

Zorro est ronchon

Il a plu des cordes dimanche et hier, et il pleut encore aujourd’hui.
Claire est débordée comme jamais ce mois de juin à cause de la fin de l’année scolaire, nous n’avons pas pu vous rendre visite depuis plusieurs jours, et encore moins commenter sur vos blogs.
Pixie a bouffé la dernière friandise du paquet, et je n’en ai pas eu.
Alors oui, je suis ronchon.

Des cadeaux de la nature

Nous faisons notre possible pour prendre de vos nouvelles et vous rendre visite, mais Claire est un peu débordée ces temps. Elle fait attention d’avoir encore du temps pour elle, pour Momo, et pour faire du sport, et du coup, nous sommes moins présents en ligne.

Pour nous faire pardonner, nous vous offrons ces cadeaux de la nature : la pivoine a éclos dans notre jardin, et cette jolie fleur inconnue s’est présentée à Claire et Momo lors de leur promenade dominicale.

Passez-nous voir vendredi 24 mai : c’est l’anniversaire d’adoption de Pixie, et nous avons notre traditionnel commentathon en faveur de notre refuge préféré !

Tempête de fleurs pour la fête des mères

Il faut que je vous raconte ce qui s’est passé samedi : comme chaque année, un petit groupe de personnes dont Claire fait partie organise un marché aux fleurs le samedi avant la fête des mères.

Les fleurs sont joliment présentées, et c’est aussi l’occasion à midi de partager un repas convivial autour d’un bon verre de vin de la région.

Mais cette année, le marché a ouvert dans le froid et sous une pluie diluvienne. Le joli mois de mai ! Heureusement, les gens ont quand même bravé le mauvais temps et ont commencé à venir.

Soudain, vers 11h30, un vent tempétueux s’est levé : il était tellement violent que la tente qui abritait le marché a commencé à se soulever, et que la toile a commencé à se déchirer. Toutes les personnes présentes se sont activées : les uns s’agrippaient à la structure de la tente pour l’empêcher de s’envoler pendant que d’autres démontaient la toile, d’autres encore mettaient les fleurs et le repas à l’abri.

Finalement, tout le monde s’est retrouvé dans la petite salle qui se trouvait juste à côté. La bonne humeur est vite revenue : personne n’était blessé, et il n’y avait pas de dégâts à déplorer, sauf une tente déchirée et quelques fleurs un peu cassées.

La tempête s’est entre-temps calmée, mais le temps est resté très incertain tout le week-end.

Tout est bien qui finit bien !