Archives par étiquette : Chasse

Où est mon oiseau ?

Dis donc, la domestiquée, où est mon oiseau ?

Tu sais, le joli oiseau que j’ai chassé exprès pour toi, et que je t’ai apporté vivant au saut du lit. Oui, celui que j’ai lâché dans l’escalier en montant du jardin pour que tu puisses voir comme il volait encore bien. Ça ne te dit rien ? Pour une fois, Zorro ne l’avait pas bouffé, et nous voulions jouer ensemble avec lui et avec toi. Dans l’excitation du moment, l’oiseau avait perdu quelques plumes un peu partout (à la cuisine, dans l’escalier, dans la pièce qui donne sur le jardin, …), mais il avait l’air de bien s’amuser aussi et poussait même des cris de joie. Tu nous as rejoint, tu avais un petit linge dans la main, tu as aussi joué à attraper l’oiseau, puis tu es repartie, mais l’oiseau avait disparu.

Alors, Claire, où est mon oiseau ?

Ma douce petite soeur est une chasseresse redoutable


Le soleil brillait, les fleurs fleurissaient, les oiseaux chantaient, et Pixie chassait… C’était un chardonneret. Claire le sait parce que Pixie est venu lui montrer sa proie à la cuisine avant de descendre à nouveau au jardin.

Elle a joué un moment avec son oiseau avant de me le donner. Un vrai travail d’équipe : elle chasse, je mange !

Il faudrait quand même qu’elle se décide à manger ses proies un jour : je vais prendre du poids avec ce système, moi… C’est vrai, c’est bientôt double ration tous les jours !

Rencontre avec un monstre


ZORRO : Lors de ma dernière expédition dans la jungle, je suis tombé nez à nez avec une créature terrifiante : un anaconda !

N’écoutant que mon courage, je l’ai affronté. Après une lutte acharnée, je suis sorti victorieux de cette rencontre, et j’ai fièrement rapporté mon trophée à Momo. Ce dernier était si content qu’il poussait de grands cris de joie.

PIXIE : voici la véritable histoire : lors d’une de ses sorties au jardin, Zorro a croisé une petite couleuvre de 30-35 cm. Il l’a capturée et l’a apportée à moitié morte à Momo. Il faut savoir que Momo a une sainte horreur des serpents, et à mon avis, les cris qu’il poussaient étaient tout sauf des cris de joie !

Momo s’est vaillamment armé d’un tape-mouche et a assommé le serpent (qui était déjà mort). Il l’a ensuite lancé par la fenêtre, toujours à l’aide du tape-mouche. Le pauvre reptile a atterri sur le chemin.

Peu après, quand Claire est arrivée, Momo l’attendait pour lui signaler qu’un « monstre » gisait sur le chemin. Claire l’a horrifié en prenant le serpent dans sa main pour le mettre dans l’herbe.

Pauvre Momo, que d’émotions !